Myomax, la meilleure des protéines !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quelle formule de Myomax faut-il tester ?

Il convient aux personnes qui souhaitent gagner de la masse à leur rythme tout en surveillant l’accumulation de gras et sans jamais arrêter le sport. Cependant, il y a 3 compositions différentes de Myomax de Scitec. Quelles différences y a-t-il entre elles ?

On commence avec Myomax Professional de Scitec Nutrition, qui est tout simplement la composition améliorée de Myomax. Sorti un peu après la formulation originale, Myomax Professional est à forte teneur en arginine, acides aminés à chaîne branchée, créatine et glutamine, comme Myomax du confectioneur Scitec, mais les matrices qu’il renferme sont mieux conçues, plus développées.

Ce gainer concerne donc en priorité les athlètes d’expérience.

Cependant, il existe une autre formulation de Myomax de la firme Scitec : Myomax Gain. Pour cette version, c’est le dosage qui change. En effet, il est beaucoup mieux dosé que les 2 premiers puisqu’il fournit 40% de protéine dans chaque dosette pour 45% de glucides.

La prise de masse musculaire sera d’une qualité supérieure et pourra d’ailleurs être davantage contrôlée par son utilisateur. En utilisant Myomax Gain de la compagnie Scitec, vous développerez de la masse musculaire sans accumuler de graisses !

Enfin, Myomax de l’enseigne Scitec Nutrition existe aussi en version allégée : Myomax Meal. Ce produit peut tout bonnement compléter ou même se substituer à un repas, tellement il est riche en protéine. Dans cette composition, les glucides s’inclinent pour laisser place à la protéine qui nourrit le muscle.

Tout le monde peut par conséquent se procurer le Myomax de la marque Scitec Nutrition qui lui convient, encore faut-il savoir quelles sont les spécificités de chaque formule, pour quels motifs les utiliser et quelle est leur matrice précisément. Quatre Myomax du confectioneur Scitec Nutrition bien distincts, ce n’est pas anodin !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »